Qu’est-ce qu’un kit de location à télécharger?

Quand vous recherchez un logement en location, vous pouvez passer par un agent immobilier ou éplucher les sites de petites annonces entre particuliers. Mais, si vous voulez être efficace et ne pas perdre votre temps, le mieux serait de commencer par préciser votre projet. Pour y parvenir, posez-vous déjà quelques questions dont:

  • quel est votre budget ? En clair quel est le montant du loyer que vous pourrez payer facilement chaque mois, sans mettre votre compte bancaire dans le rouge ? Il faudra faire la différence entre vos revenus et vos dépenses. Les spécialistes vous diront que votre loyer ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus
  • où voulez-vous habiter ? Ce sera plus près de vos parents ou plus près de votre travail. Le but affiché étant de passer bien moins de temps sur les routes
  • combien de chambres et plus globalement, quelle surface habitable ? À voir suivant la composition de votre famille.

Etat des lieux

C’est avec ces informations que votre agent immobilier complétera votre fiche. Mais ces informations vous permettront également de renseigner au mieux le moteur de recherche des sites de petites annonces. Ainsi, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés susceptibles de vous convenir.

Que comprend un kit de location à télécharger?

Une fois que vous aurez visité les biens et fait votre choix, vous n’aurez qu’une envie : fixer la date de remise des clés. C’est aussi ce jour-là que vous signerez le bail de location, que vous effectuerez l’état des lieux et que vous verserez la caution. En clair, le propriétaire aura besoin d’un kit location habitation. Il regroupera les trois documents dont nous venons de parler. Il est vrai que l’existence d’un tel kit rend la vie plus facile au bailleur. Il permet de télécharger gratuitement un modèle contrat de location de plus, vous téléchargez des états des lieux et des contrats de bail.

Le contrat de location gratuit est un document qui matérialise les droits et les obligations du bailleur et de son locataire. En lisant ce contrat de location bail 2019, vous apprendrez qu’il comporte notamment des mentions et des informations obligatoires telles que :

  • les informations concernant les parties : vous avez le nom et les coordonnées du propriétaire ainsi que le nom du locataire. Vous retrouverez aussi la date de prise d’effet et la durée du bail. Elle sera de 3 ans quand le propriétaire est un particulier. Mais elle passera à 6 ans dans le cas d’une société ou d’une association. Par contre, pour un logement meublé, la durée du bail de location ne sera que d’un an et même juste 9 mois pour un logement étudiant
  • les informations concernant le logement : sa nature et sa surface habitable. Vous lirez aussi la description des pièces et des équipements. Quand des travaux ont été effectués depuis la fin du bail précédent, c’est ici qu’ils seront détaillés
  • les informations concernant le loyer et les charges : le montant et le mode de paiement du loyer et des charges. Vous apprendrez aussi le montant du loyer acquitté par votre prédécesseur. Sans oublier le montant de la caution. Souvent appelée dépôt de garantie, la caution est versée au bailleur le jour de la signature du bail. Son montant représente plusieurs mois de loyer. La caution servira en cas de loyer impayé, de charges impayées ou quand il faut régler des réparations suite à des dégâts causés par le locataire. Mais si c’est la vétusté qui est en cause, alors le locataire n’aura pas à rembourser les frais de remise en état du logement.

Etat des lieux

Ce contrat de location sera en version papier ou sous forme d’un bail de Location Numérique. Il en faudra autant d’exemplaires que de parties présentes : le locataire, le propriétaire, les colocataires, les personnes se portant caution…

Le même jour, il faudra procéder à un état des lieux complet du logement. Ce document reprend l’état du logement et de ses équipements en détail, le jour de l’arrivée du locataire. Il sera rédigé en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire. Il faudra faire un autre état des lieux à la fin du bail, quand le locataire partira. En cas de litige, les deux documents seront comparés.